La religion n’est pas la seule explication derrière la traque des Rohingyas. Refugees in Bangladesh have been banned from leaving the overcrowded border areas.

Myanmar set up two reception centres and what it is believed to be a temporary camp near the border of Rakhine to receive the first arrivals. When a group is marginalised and oppressed it is difficult to reduce their vulnerability and protect their rights, including their property. According to a 2015 report by the International Human Rights Clinic at Yale Law School, the Rohingya were not included. Ils représentent plus d'un tiers de la population de l'État d'Arakan et plus de 2 % de la population totale de la Birmanie en 2014[116]. Au fil des générations, les Rohingya ont perdu leur caractère bengali, leur langue se différenciant nettement du bengali parlé au Bangladesh[25]. © Andrew Stanbridge / Amnesty International. Qui sont les Rohingyas, peuple le plus persécuté au monde selon l'ONU. She did not specify who would be qualified to return and did not elaborate on how the verification process would work. Surge of violence underscores lack of oversight of the military by the seven-month-old Aung San Suu Kyi administration. ], ils seraient les descendants lointains de soldats et de commerçants arabes, mongols, turcs et/ou bengalis. « Il est fort probable que dès la fin du XIXe siècle, des communautés sunnites venues de la région de Chittagong, profitant de la colonisation britannique, se soient définitivement fixées au sud de la rivière Naaf, dans les districts de Maungdaw et Buthidaung. Les risques sont donc importants et entravent largement toutes actions. Après quoi, le gouvernement birman accepte la création de camps à la frontière avec le Bangladesh. Plusieurs familles ont fui les camps du Bangladesh pour ne pas être contraintes au retour[111] et de nombreux Rohingyas manifestent pour s'opposer à tout rapatriement[112]. Recent weeks have seen an escalation of violence against the Rohingya in Rakhine, the poorest state of Myanmar. has also said that the “conditions in Myanmar are not yet conducive for returns to be safe, dignified and sustainable”, adding that “the responsibility for creating such conditions remains with the Myanmar authorities, and these must go beyond the preparation of physical infrastructure to facilitate logistical arrangements.”, Rohingya Muslims flee Myanmar crackdown to Bangladesh, Bangladesh refuses Rohingya fleeing ‘ethnic cleansing’, UN: Rohingya may be victims of crimes against humanity. Au lancement de celle-ci en 2010, les publications étaient écrites en arabe mais suite aux attaques de 2012, les événements ont acquis une visibilité internationale. Dans son discours, elle évoque les conflits qui perdurent dans son pays, en particulier dans l'ouest, (où) la violence communautaire prend la forme d'incendies et d'assassinats, qui ont eu lieu juste avant que je commence le voyage qui m'a conduite ici aujourd'hui[83]. US-China rivalry set to persist whoever wins the White House. En 1982, la Birmanie déclare les Rohingyas comme des non-citoyens, car ils n'auraient pas pu prouver leur présence Birmane avant 1799 (or la Birmanie a annexé l'Arakan en 1948)[11]. D'autres communautés musulmanes, en particulier les Kamein (en), vivent en Arakan et ne se considèrent pas comme Rohingyas[117]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Retour des Rohingyas: les ONG hostiles à des camps en Birmanie, 09.10.2017, TV 5 Monde, Une centaine de Rohingyas secourus au large de l'Indonésie. That includes “unfettered, independent monitoring” of returnees, restoration of lost homes and properties among others. Leur présence en Arakan est, selon certaines sources, au moins antérieure au VIIIe siècle après Jésus-Christ. Persécutés au Myanmar, les Rohingyas ayant fui par bateau ont subi des violences multiples, rapport d'Amnisty International, 21.10.2015. Selon le Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies, entre janvier 2015 et mars 2015, plus de 25 000 migrants issus du Bangladesh, en majorité des Rohingyas, ont pris la mer pour tenter d’atteindre la Malaisie ou l’Indonésie (ce nombre a doublé par rapport à la même période en 2014). Au départ, les Rohingyas étaient surtout des hindouistes dalits (c'est-à-dire, des intouchables). Images accompanying the social media post on Saturday showed five individuals receiving identification cards – which do not grant citizenship – from uniformed Myanmar officials, and getting medical help and living provisions from health and social workers. Par contre, lorsque les violences ont éclaté en juin 2012, le nombre de références au statut de victime des Rohingya a augmenté ainsi que l’utilisation de descriptions plus crues pour raconter leur réalité. Debomy, Aung San Suu Khyi, l'armée et les Rohingyas, les éditions de l'atelier, 2018. The UN investigators must provide a verbal update in September and a full report next year on their findings. Une situation que l'ambassadeur du Bangladesh à l'ONU décrit comme « intenable » pour son pays[65] , qui cherche également, en concordance avec les autorités birmanes, à rapatrier une partie des réfugiés rohingyas dans l'état d'Arakan[67]. Ces migrants vont donc être redirigés vers l’agence des Nations unies pour les réfugiés, auprès de laquelle ils pourront enregistrer une demande d’asile pour un pays tiers.

Le 7 janvier 2009, près d'un millier de réfugiés birmans de l'ethnie Rohingya sont arrivés dans quatre bateaux sur l'île de Weh en Indonésie. Islam is the main religion of Rohingya people. There is significant local tension related to land seizures, insufficient compensation for damages, environmental degradation, and an influx of foreign workers rather than increased local employment opportunities. It is the latest surge of displaced people, and is exacerbated by the recent activity of the Arakan Rohingya Salvation Army (ARSA). L'islam pratiqué par les Rohingyas est un sunnisme auquel se sont ajoutés des éléments issus du soufisme.[réf. (« Les mahométans, qui sont depuis longtemps établis en Arakan, et qui s’appellent eux-mêmes Rooinga, ou natifs d’Arakan.

The majority remain unregistered. C'est le viol et le meurtre d'une jeune bouddhiste, le 28 mai 2012, qui est à l'origine des affrontements : le crime est en effet attribué aux Rohingyas, entrainant la condamnation à mort de deux d'entre eux le 19 juin, et le suicide d'un troisième[14]. Les Rohingyas sont un groupe ethnique de religion musulmane vivant principalement dans le nord de l'État d'Arakan, à l'ouest du Myanmar (ex-Birmanie). Religion is not the only reason Rohingyas are being forced out of Myanmar September 11, 2017 10.35pm EDT • Updated September 18, 2017 9.43pm EDT Giuseppe Forino , Jason von Meding , … Ils sont souvent victimes de passeurs qui les retiennent en mer pour les racketter. Since the 1990s, Chinese companies have exploited timber, rivers and minerals in Shan State in the North. UN human rights chief Zeid bin Ra’ad al-Hussein urged Myanmar to end its “brutal security operation” against the Rohingya in Rakhine, calling it a “textbook example of ethnic cleansing”. Un retour périlleux pour les Rohingyas, qui ont vu le riz cultivé dans leurs champs abandonnés être récoltés par l’État birman[34], et qui pour la très large majorité d'entre eux ne possèdent aucun document officiel attestant qu'ils vivaient dans l'État d'Arakan avant le début des violences étant donné leur apatridie[37]. Il est très difficile d'établir le pourcentage d'hindous chez les Rohingyas. Puisque la société birmane a longtemps été privée d’un accès habituel à des informations fiables, le retour soudain de quotidiens indépendants est très bien accueilli et la «renaissance du journal» est vue comme un nouveau pas vers la démocratie [41]. For instance, agribusiness multinationals such as POSCO Daewoo have eagerly entered the market, contracted by the government.

Annan was not given the mandate to investigate specific cases of human rights abuses, but rather one to look at long-term economic development, education and healthcare. ), dont une délégation s'est rendue en Arakan avec l'accord de Thein Sein[33]. Si cette version n’est … The UN, as well as several rights groups such as Amnesty International and Human Rights Watch, have consistently decried the treatment of the Rohingya by Myanmar and neighbouring countries. Rights groups have decried the proposal, saying the island completely floods during monsoon season. Meanwhile, the Sittwe deep-sea port was financed and constructed by India as part of the Kaladan Multi-modal Transit Transport Project. All citizens were required to obtain national registration cards. In Rakhine State, Chinese and Indian interests are part of broader China-India relations. À la suite de cette découverte et d'une politique agressive contre les réseaux d'immigrations, la Malaisie et l'Indonésie coupent les routes d'immigrations à partir de mai 2015[24].

By continuing to use this site, you accept our use of cookies. Après ces violences, des villes comme Sittwe connaissent d'importants dégâts[24], cependant les populations bouddhistes sont mieux prises en charge et arrivent rapidement à reconstruire leurs habitations avec l'aide de dons, alors que les populations musulmanes sont rejetées dans des camps à l'extérieur de la ville[24]. Ainsi, depuis 2010, plusieurs dizaines de milliers de migrants Rohingya s'enfuient vers le Bangladesh[35]. Write an article and join a growing community of more than 115,600 academics and researchers from 3,756 institutions. La dernière modification de cette page a été faite le 7 octobre 2020 à 22:12. The Muslim minority is the target of a national hate campaign with politicians failing to address human rights abuses. Bangladesh has often tried to prevent Rohingya refugees from crossing its border. Her speech was criticised by Rohingya refugees, as well as activists who accused her government of “burying their heads in the sand”. Une révolte de la ville ayant échoué en 1644 entraîne la déportation de près de 80 000 habitants en Arakan où ils resteront, même après la perte de Chittagong par l'Arakan. Most recently, Bangladesh’s foreign minister labelled the violence against the Rohingya in Myanmar “a genocide”. En octobre 2016, des postes frontières sont attaqués, ce qui provoque de féroces représailles de la part de l'armée : viols, tortures et massacres. Le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, voyant là une occasion d'asseoir son prestige dans le monde musulman[93], est le premier dirigeant à dénoncer ce qu'il qualifie de « génocide» et à mobiliser les organisations humanitaires et de coopération turques. Les Rohingya parlent d’eux-mêmes comme des Ruáingga /ɾuájŋɡa/, de même qu’ils sont appelés rui hang gya (en transcription MLC (en)) en birman : ရိုဟင်ဂျာ (/ɹòhɪ̀ɴd͡ʑà/) ou encore Rohingga en bengali : রোহিঙ্গা /ɹohiŋɡa/. Ceci explique la satisfaction avec laquelle les Rohingyas accueillirent l'occupation britannique en 1825. L'exode massif des Rohingyas vers le plateau de l'Arakan, à la fin du XIXe siècle est, en grande partie, liée à la politique d'immigration encouragée par l'administration coloniale durant la période du Raj britannique, ceci afin de les inciter à travailler comme main d'œuvre dans les exploitations agricoles.

Aujourd'hui, à travers le monde, plus de 1,5 million de Rohingya continuent de souffrir des conséquences de leurs vulnérabilités (malnutrition des enfants, gastro-entérites…)[116] . Pendant l’étude de leur dossier, ils ne perçoivent aucune aide financière, ne disposent d'aucun logement et n'ont pas le droit de travailler. Many Rohingya lack such paperwork because it was either unavailable or denied to them. La Birmanie interdit aux Nations unies et aux ONG l'accès du nord de l'Arakan où 150 000 personnes dépendent de leurs distributions alimentaires[45]. Origines des persécutions contre les Rohingya, Occupation britannique et Seconde Guerre mondiale, Affrontements de juin, juillet et octobre 2012, « Il n'est pas possible d'accepter les Rohingyas entrés illégalement, qui ne sont pas de notre ethnicité », 19 juillet 2012 Myanmar : les violences dont sont victimes les Rohingya minent les avancées en matière de droits fondamentaux, Birmanie: Feu vert à la distribution de vivres dans l'Etat d'Arakan, Reuters le 27.10.2017, Conflit dans l'État d'Arakan (depuis 2016), l'Armée du salut des Rohingya de l'Arakan, Organisation internationale pour les migrations, Birmanie : violences et apartheid contre les Rohingya, Human Rights Watch, Rohingya Citizenship denial.